La réalité des problèmes des Repas Ufologiques (2)

En suite de notre article publié il y a quelques semaines, ou l’association des Repas ufologiques fut victime d’un détournement de son site internet. Monsieur Lebat, ancien responsable continu d’utiliser le nom de notre association ainsi que notre ancien site de manière illégale, réalisant une usurpation d’identité associative.

Gérard Lebat ancien responsable de l’association de fait « Les Repas Ufologiques », devenue Association déclarée au tribunal de Saverne, avec l’accord écrit de ce même Monsieur Gérard Lebat. Cette dernière association, nous le répétons une fois de plus, n’a pas été créée, comme nous le laissent penser parfois nos dissidents. Elle est la continuité de l’ancienne l’Association de fait et a pu conserver son sérieux grâce a la participation de tous les responsables des repas et du remaniement de son règlement intérieur, mais aussi par l’encadrement de la législation officielle qui l’a protège.

Donc, ce site détourné est de plus en plus désordonné et déstabilisateur pour celles et ceux qui le visitent. Son existence semble être illégale. Gérard Lebat et ses comparses s’en servent pour publier sans l’autorisation de son véritable Président.

Gérard Lebat, lors du repas ufologiques Parisiens d’Octobre 2009, à publiquement décidé de se retirer de l’ufologie Française et a remis en main propre la responsabilité de l’association de fait, avec son site internet, à Mr.Christian Comtesse. Oubliant volontairement de ratifier tout cela par écrit. Nous avons un document, qui est un compte-rendu de réunion de l’ensemble des responsables des repas ufologiques, y compris Gérard Lebat. Ce document prouve qu’il été bien daccord pour la création de l’association <Les Repas Ufologiques> alors qu’il été bien présent lors des discutions entre responsables.

Ce document indique aussi que Gérard Lebat a demandé à garder la charge du site internet  et du blog pour le compte de l’association. Nous citons – « Gérard conserve la gestion du site Internet et du Blog et nous restons en relation permanente ».

Cela démontre qu’à ce moment là, il n’était pas question qu’il conserve la propriété du site internet.

Gérard Lebat a intégré le bureau de l’association des Repas ufologiques ou il a pris la charge du site internet et de la communication. Les Statuts de l’association ont été signés par Gérard Lebat, prouvant bien qu’il a accepté et la création et le fonctionnement de l’association. Il s’est donc intégré dans une structure démocratique ou les décisions de l’ensemble du groupe priment sur les désidératas d’un individu. Malgré cela, refusant certaines décision du groupe, il s’est autorisé à détourner le site internet et à privé l’association non seulement de Ses archives mais également de tout ses moyens de communications.

Tout cela mijotait déjà depuis la fin de l’été 2011 où nous voulions transférer Paris 2012 vers Chalons-en-Champagne. Il a opposé un refus catégorique de l’option Chalons-en-Champagne. Il est vrai d’après ses propos qu’en 2005, à Chalons-en-Champagne, Gérard Lebat aurait déboursé un importante somme d’argent, pour soit disant, éviter une plainte en justice. Les différentes personnes informées de ces faits déclarent toutes des sommes différentes : Une fois 17.000 euros, 13.000 euros, voir même 100.000 euros. Nous sommes sur le point d’avoir des informations directes de personnes ayant participé à l’organisation de la manifestation de  2005.

Gérard Lebat a abusé de notre confiance et utilise aujourd’hui notre site internet, nos idées et la notoriété des Repas Ufologiques dans un but bien plus personnel qu’ufologique, allant jusqu’à donner la parole à des gens qui ont toujours craché ouvertement sur l’association, sur les repas ufologiques et sur l’ensemble des responsables des repas ufologiques.

Pour exemple, l’article écrit par le dénommé Nemrod 34 :

Nous connaissons les capacités de provocations, de diffamations ou d’injures de ce Monsieur. Notons que cet article a été « tronqué », raccourci, et n’est donc pas le reflet exact de la pensée intrinsèque de ce monsieur Nemrod ! Ce n’est pas très élégant, en quelque sorte.

Alors que l’ont reproche à certains responsables des repas ufologiques de s’en être pris légitimement au GEIPAN, aujourd’hui la même personne permet que l’ont s’en prennent ouvertement à des gens dont la carrière, l’honneur et la crédibilité et mise en cause par un individu loin d’être à leurs hauteurs.

Par exemple, Mr.Greslé y est critiqué, nous pouvons lire :

« …La société savante 3AF…De plus cette société savante est très tournée vers le mysticisme et disons le, le n’importe quoi! Comment peut-on se prétendre sérieusement savant et croire qu’il y a un mystère dans les crop-circles ?… Bref on devrait parler plutôt de société croyante … fin de citation.» Reste à savoir quelle sera la réaction de monsieur JG Greslé, ou plutôt, celle de la Direction de la 3AF SIGMA ?

Plus loin, nous pouvons aussi lire :

« …F.E.A…Derrière l’acronyme F.E.A se cache la Fédération Européenne Airplaine, ça en jette hein ? Voici le site: http://feairplane.canalblog.com/… C’est un peu la sœur de la 3af des gens qui croient la même chose, se contentent de peu pourvut que ça aillent dans le bon sens… »

Puis encore plus loin :

« …Christian Comtesse…Il y a la fois beaucoup et pas grand-chose à dire … Christain Comtesse parle fort et pense que du coup ça lui donne raison, il ne vérifie jamais rien, vous assénant des absurdités sans noms sans prendre dix secondes pour réfléchir ou vérifier avant de parler, et si vous lui montrer qu’il a tort, il l’admettra… environ 10 minutes avant de recommencer à mentir …

…Voyez le dans ces oeuvres avec son comparse Serje Perronet au moins aussi nul comme ufologue, et Christophe Albiéro qui dira à propos du document qui nous intéresse ici:

…Et pour finir sachez qu’humainement Christian Comtesse ne vaut pas mieux, j’ai du déposé plainte contre lui… »

Source : http://nemrod34baseufo.cmoi.cc/sdgn/

Utiliser l’argumentation de tel individu même si à première vu elle parait crédible c’est utiliser les Repas Ufologiques pour faire tout le contraire que de valoriser et promouvoir l’ufologie.

Cela s’appelle calomnier l’ufologie.

Malgré tout les déboires, notre association est plus vivante que jamais. Nous continuons dans l’esprit et la déontologie des repas ufologique tel qu’ils ont été mis en place. Des actions sont en cours pour faire valoir nos droits.

Un commentaire sur“La réalité des problèmes des Repas Ufologiques (2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *