Grenoble – Juin 2010

Le jeudi 3 juin 2010 s’est tenu le 15e Repas Ufologique Grenoblois.  La soirée réunit 26 personnes et se déroula de la meilleure des façons malgré la défection de dernière minute de Bertrand Méheust ; le philosophe devait nous entretenir de la coïncidence science fiction / soucoupes volantes à l’occasion de la récente réédition de l’ouvrage qui avait, il y a plus de trente ans, mis le feu aux poudres. Je n’insisterai pas outre mesure sur le trouble que tout cela me causa, devant en catastrophe prévenir mes invités, la presse, mon libraire (qui avait commandé des ouvrages), les sites internet et toutes les personnes susceptibles d’avoir été intéressées par cette soirée, dans le milieu de la S.F. en particulier. L’intervention de M.  Méheust sera reportée au mois de décembre.

Il n’était cependant pas question d’annuler notre réunion et il me fallut trouver de quoi me retourner afin d’alimenter ce repas ufologique ! M. Guillaume Perrot, initialement programmé pour le mois d’août, accepta d’avancer sa venue pour présenter son recueil de nouvelles et qu’il me soit permis de le remercier ici d’avoir ainsi contribué au succès de la soirée. Je reçus par ailleurs une proposition de l’auteur local Anaël Assier, projet que j’avalisai malgré le peu de pertinence ufologique du sujet qu’il comptait aborder : le Yi King. Bien m’en prit car son intervention, de haute volée, passionna l’assistance. Nous y reviendrons.

Après m’être expliqué sur certains choix – oui, la venue de Méheust à Grenoble méritait une publicité particulière, et non, un individu comme le « contacté » Antoll Ma n’a aucune chance d’être invité à un repas ufologique – j’insistai pour rappeler plus prosaïquement qu’il ne fallait pas oublier de régler ses consommations avant de partir.

J’embrayai sur la nécessaire revue de presse qui me fit présenter plusieurs nouveautés disponibles en librairie : Ovnis – enlèvements extraterrestres – univers parallèles. Certitude ou fiction ? du Québécois Jean Casault, Ovnis danger de Bob Pratt, Ovnis : vers la fin d’un secret ? de Gildas Bourdais, Le « miracle » de Fatima de Gilles Pinon, O.V.N.I. dans l’Yonne 1951 – 2009 de Rémy Fauchereau, Ovnis enquête sur un secret d’États de Egon Kragel et Yves Couprie et Roswell : Rencontre du premier mythe de Gilles Fernandez sans oublier les revues Science et inexpliqué n° 15, Top secret n° 49, Le monde de l’inconnu n° 344, Aliens n° 4, Nexus n° 68 ainsi que les revues ufologiques LDLN n° 398 et Ufomania n° 62.

Geneviève Dubois quant à elle nous parla de son actualité d’éditrice en nous annonçant la parution, au Mercure Dauphinois donc, d’un livre initialement sorti en portugais en 2002 : Fatima ce qui se cache derrière les apparitions de Fina d’Armada et Joaquim Fernandes, préface de Jacques Vallée.

Je distribuai quelques plaquettes du GEIPAN à ceux qui n’en avaient pas eues au dernier repas puis nous passâmes à table.

La conférence d’Anaël Assier sur le Yi King débuta à 21 heures 35. Le Yi King est l’ouvrage fondateur de la civilisation chinoise – il est à l’origine même du Yin et du Yang et de l’écriture idéographique – et se présente sous la forme d’un système de signes binaires utilisé pour faire des prédictions. Après une présentation historique de cette pratique divinatoire dont les fondements remontent à plusieurs millénaires, l’orateur nous invita à le suivre dans l’interprétation personnelle qu’il en fait ; il serait possible, en suivant un protocole particulier, de transformer notre existence en devenant attentif aux coïncidences qui sont, en quelque sorte, annonciatrices d’événements futurs.

L’orateur, très en verve, tenta de relier cette pratique à l’ufologie en suggérant qu’il était possible d’effectuer des tirages avant de partir en veillée d’observation afin de savoir à quoi s’en tenir… Sans être convaincus outre mesure par cet aspect des choses, nous n’en fûmes pas moins séduits par la présentation de M. Assier qui, visionnaire, ou simplement prévoyant, avait amené quelques exemplaires de son ouvrage Yi King traité des vases communicants sorti au Mercure Dauphinois en 2008.

A 22 heures 50 ce fut au tour de Guillaume Perrot de prendre place devant l’assemblée pour nous présenter son livre Errances spatiales sorti à la Société des Écrivains en 2008. A mi-chemin entre l’ufologie et la science-fiction, Errances spatiales se présente sous la forme d’un recueil de courtes nouvelles mêlant ufologie (il y est question de rencontres rapprochées, d’enlèvements, de bases souterraines, de la vague belge, de crop circles ou de Roswell) et imagination. L’auteur entend faire partager ses convictions relatives à l’existence d’une vie extraterrestre qui, disposant d’une science supérieure, ferait fi des distances et nous rendrait visite « au-delà des mondes infinis », d’où le titre du livre. Pour Perrot l’hypothèse extraterrestre n’est pas une hypothèse mais bien une certitude. Il envisage par ailleurs, du bout des lèvres, la possibilité pour lui-même d’avoir été contacté par le passé… Fiction ou réalité ?

Peu à son aise en public, et terrassé par le stress, l’auteur déclara forfait au bout d’une dizaine de minutes et préféra s’en remettre aux questions du public. Il s’ensuivit alors une très intéressante joute verbale entre trois intervenants à propos des projets actuels touchant la question du voyage dans l’espace d’une part, et, d’autre part sur l’opportunité, ou pas,  pour une civilisation de tout miser sur la science.  

J’eus encore le temps de dire deux mots d’un témoignage recueilli récemment, le témoin m’ayant contacté début juin pour me rapporter une observation de type RRIII suivie de contact datant de 1977 sur laquelle je compte travailler tranquillement.

A minuit et demi nous étions encore sept ou huit à discuter, dont deux « nouveaux » visiblement passionnés et heureux d’être là. Je tiens à remercier encore MM. Assier et Perrot, mais aussi tous les participants sans oublier le personnel du restaurant « Fleurs de Sel » d’avoir contribué à la réussite de ce Repas Ufologique Grenoblois pas comme les autres, mais incontestablement réussi.

La prochaine étape de notre repas ufologique se tiendra le jeudi 5 août et j’aurai le plaisir d’y accueillir Egon Kragel et Yves Couprie qui nous présenteront leur livre OVNIS Enquête sur un secret d’États sorti cette année au cherche midi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *