UN ANCIEN DU PENTAGONE AFFIRME QUE DES OVNIS BLOQUENT NOS ARMES NUCLÉAIRES ET POURRAIENT ÊTRE EN AVANCE DE MILLE ANS SUR L’HUMANITÉ

UN ANCIEN DU PENTAGONE AFFIRME QUE DES OVNIS BLOQUENT NOS ARMES NUCLÉAIRES ET POURRAIENT ÊTRE EN AVANCE DE MILLE ANS SUR L’HUMANITÉ

***

Les OVNIs interfèrent avec des armes nucléaires humaines et ces mystérieux objets pourraient avoir 1000 ans d’avance sur la technologie humaine, selon un ancien enquêteur du Pentagone.

Luis Elizondo, à la tête du Programme Secret d’Identification des Menaces Aérospatiales Avancées (AATIP) déclare que ce phénomène étrange semble avoir un intérêt passionné pour la vie humaine : les armes nucléaires, les centrales d’énergie nucléaires, les vaisseaux nucléaires, …

Luis Elizonda a dirigé l’AATIP au Pentagone.

L’ancien officier du renseignement Elizondo a parlé lors d’une manifestation parrainée par le gouvernement. Les attentes augmentent au sujet du rapport à venir sur les OVNIs qui sera publié aux Etats-Unis.

Il a démissionné de son poste au Pentagone. L’OVNI – aujourd’hui plus communément appelé Phénomène Aérien Non-identifié (PAN) – est devenu grand public et est décrit comme un « problème de sécurité nationale ».

Et il a dit que l’un des principales inquiétudes était le lien entre ce qui apparaissait dans le ciel et le nucléaire.

C’est une perspective de sécurité nationale qui semble être ici une sorte de coïncidence ou un croisement entre ces observations de PAN (ou OVNIs) et nos technologies nucléaires, incluant la propulsion nucléaire, la création d’énergie nucléaire, ou l’énergie nucléaire. Les systèmes d’armement sont l’un des problèmes, dit-il.

De plus, des observations similaires ont été faites dans d’autres pays. Ils ont les mêmes incidents. Cela montre que c’est un problème global.

Elizondo a affirmé que les OVNIs ont désactivé du potentiel nucléaire aux États-Unis mais il a entendu des rapports selon lesquels la technologie nucléaire était activée dans d’autres pays.

Et il caractérise la technologie observée comme « quelque chose qui pourrait être en avance des propres capacités de l’humanité, de 50 à 1000 ans ».

Il déclare : « je pense qu’il est temps de regarder les observations et ces choses, et de constater qu’elles sont franchement meilleures que nos inventions. Évidemment, en tant qu’humains, nous tendons à nous égarer dans les spéculations. »

Elizondo a refusé de mentionner sa propre opinion sur ce que sont ces étranges objets parce que, « après tout, nous ne savons pas de quoi nous parlons ». Il a dit que nous devions effectuer des recherches.

Franchement, toutes les options doivent être mises sur la table jusqu’à ce qu’ils soient partis, dit-il.

Un membre du comité du renseignement a voté l’année dernière pour mettre un groupe de travail sur les PAN, leur donnant une date limite 180 jours après décembre, afin de produire un rapport sur ce phénomène étrange capturé par le personnel militaire américain.

Nous avons seulement quelques semaines pour publier ce rapport sensationnel mais une fuite a déjà suggéré que cela n’exclut pas la possibilité d’une origine extraterrestre.

Les théories s’affrontant à propos d’étranges vidéos s’intensifient. Pour certains, ils sont basés sur Terre, affirmant que les images capturées étaient des avions militaires et des drones que vous n’avez jamais vus. D’autres affirment que cela tend à indiquer un vaisseau d’un monde différent avec des aliens qui peuvent voler.

Mais, certains affirment que cette étrange vidéo est un trucage de la caméra, un phénomène naturel ou même un canular.

« Je ne suis pas certain si c’est d’ici ou d’ailleurs », dit Elizondo.

« En fait, il y a beaucoup d’autres options sur la table, lesquelles, comme je l’ai dit plus tôt, peuvent provenir de l’espace, intérieur, ou de l’espace entre.

« Alors que nous commençons à apprendre ce qu’est la physique quantique et comprendre notre position sur cette petite planète, nous commençons à réaliser qu’il y a plein d’autres options ».

Il a ajouté : « Cela peut provenir du plancher océanique. Cela peut être quelque chose en provenance de l’espace.

« Nous ne savons pas vraiment.

« Et c’est pourquoi, je pense, nous devons prendre toute l’approche gouvernementale et la considérer, parce que chaque jour, cette conversation semble s’éloigner, de façon croissante, de la technologie humaine…Nous ne le savons pas encore de façon sûre mais cela peut mener à quelque chose de beaucoup plus profond. »

Qu’était l’AATIP ?

Luis Elizondo a dirigé le Programme Secret d’Identification des Menaces Aérospatiales Avancées (AATIP), lequel débuta en 2007, avant sa dissolution en 2012.

L’AATIP fut fondé sous la pression du chef du Sénat, Harry Reid, avec un budget de 22 millions de dollars pour enquêter sur les OVNIs et PANs.

Il n’était pas officiellement classifié mais il ne fut pas publié parce que le programme top-secret travaillait silencieusement dessus.

Le programme a publié 38 traités couvrant des sujets théoriques, exotiques et avancés sur l’espace.

Le neuroscientifique, Christopher « Kit » Green, qui écrivit le traité à l’AATIP, a dit : « à mon sens, ce programme était une étude ufologique et, de l’extérieur, elle semblait ne rien avoir à faire avec les OVNIs. »

Le programme fut d’abord rendu public dans un rapport de 2017.

Elizondo était un ancien membre sénior du Sous-Secrétariat de la Défense pour l’information (OUSDI).

Il fut récemment décrit par Reed comme ayant un « rôle de leader » à l’AATIP, mais les officiels du Pentagone l’ont contredit, affirmant « qu’aucune responsabilité ne lui était assignée »

« Monsieur Elizondo est un ancien officier du renseignement et a travaillé dans l’ombre sur des problèmes de sécurité nationale confidentiels, incluant des enquêtes PAN, en tant que chef de l’AATIP », dit Reed.

« Il a rempli ces obligations de manière brillante. »

Le successeur de l’AATIP est considéré comme le groupe de travail sur les PANs et elle compile, de manière courante, des rapports déclassifiés prévus pour être publiés en juin.

Elizondo parle aussi d’espoir pour une coopération internationale sur ce sujet, incluant la Russie et la Chine, les ennemis traditionnels des Etats-Unis.

Il dit que la Chine est connue pour avoir établi un groupe de travail similaire sur les PANs à celle vue aux Etats-Unis.

Et les anciens officiels disent que la Chine pourrait essayer d’amener un débat sur les OVNIs aux Nations-Unies.

« Je serais heureux si nous avions l’opportunité d’amener nos adversaires, les adversaires traditionnels, Russie, Chine, chacun à la table », dit-il.

« Je pense que c’est un sujet qui concerne l’humanité dans son intégralité. Je pense qu’il aura un impact égal mais différent sur l’ensemble d’entre nous, selon le système de croyance théologique, sociologique et philosophique.

Mais il doit être « réaliste » et admettre que cela prendrait beaucoup de temps pour les Etats-Unis pour faire confiance à la Chine et à la Russie sur un problème d’une telle importance.

Le gouvernement américain a officiellement clos un rapport sur ce phénomène en 1969, lors de la conclusion du Projet Blue Book. Il disait qu’il n’y avait rien à voir à propos des OVNIs.

Cependant, dans les trois années passées, un retournement a été visible alors que le Pentagone a pris des mesures sans précédent pour confirmer que trois étonnantes vidéos d’OVNIs prises par la Marine américaine étaient divulguées.

De nombreux fragments d’images continuent d’émerger et sont sous enquête de l’équipe de travail sur les PAN, avant diffusion dans le rapport de ce mois.

Et, ce week-end, il fut confirmé auprès du directeur de l’agence que même la NASA enquêtait sur ce phénomène

Démasqués

Nous avons maintenant fait un pas extraordinaire pour parler de manière ouverte sur ce sujet.

Clinton a dit que le gouvernement américain n’avait jamais prouvé leur existence, mais « certains n’ont pas encore été complètement identifiés. »

« Notez qu’il y a des milliards de galaxies dans un univers toujours en expansion », a ajouté Clinton.

« Ce qui est, c’est que je ne peux même pas imaginer qu’il y a des choses innombrables dans le monde. Personne ne le sait, mais je pense que cela pourrait probablement être quelque chose d’autre qui pourrait être appelé vie. »

Bill Clinton dit que les OVNIs « volent dans les environs » et il est convaincu que « la vie est quelque part ».

***

Antonio Collison

(Traduction : Stéphane Royer).

***

Source :

https://eminetra.co.uk/former-pentagon-insiders-claim-that-ufos-are-blocking-our-nuclear-weapons-and-may-be-1000-years-ahead-of-humanity/519137/?fbclid=IwAR2T_RGo8jxj4EuqY5TrpebBTBEK7M7CRI4EmTUYOrPr-p6fACafiW-mjcE

Partager cet article

Laisser un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces HTML tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*