Albi – Repas du 1 mars 2008

Une quinzaine de participants sont venus des départements du Tarn et de l’Aveyron. Notre ami Didier avait pris l’initiative de faire une petite enquête personnelle sur la rentrée atmosphérique ? du 25 janvier,qui a fait beaucoup couler d’encre et qui n’est pas près de trouver une explication rationnelle. Car effectivement, dans le monde entier, depuis quelque temps, une pluie de météorites semble interpeller nos meilleurs astronomes.

De nombreux témoignages se contredisent.

L’on ne retrouve pas de trace au sol?, alors que dans beaucoup de cas ,et d’après de nombreux témoins, la météorite semblait être tombée très près.( sans bruit?) Une vingtaine de cas ont été analysés. Pour conclure que certains des témoignages ne relèveraient pas tous du phénomène « météoritique » et resteraient mystérieux! La balle est dans le camps de nos spécialistes. La dessus , Serje évoque le début d’enquête effectuée auprès de trois personnes qui ont aperçu à la même heure, le même jour, dans le même secteur, le même objet?

Le premier témoin observe durant une minute, une minute trente!, ce qui aurait pu être une météorite. Mais là où le bas blesse, c’est que cette lumière longeait la route à basse altitude?( 7 ou 8 mètres ), illuminait la campagne et la chaussée sur une très grande surface, d’une lumière ne ressemblant pas à une lumière normale, blanchâtre/jaunâtre ( peut-être ionisation de l’air? ), et était accompagnée d’un bruit ressemblant à une pluis de grêlons…??? Sa direction , nord/sud. Le deuxième témoin, 3 km plus loin sur la même route et allant dans la même direction, voit une boule dans le ciel semblant tomber ( pas très loin selon ses dires ), de la grosseur du panneau de signalisation ( 70 km/h qu’il venait de passer ). Couleur jaune orangé, direction nord/sud. durée de l’observation, une à deux secondes.

Le 3° témoin, une dame, voit de chez elle, près de sa ferme, à environ 4 km à vol d’oiseau, une boule semblant tomber dans une direction presque opposée. Ce qui discrédite les deux témoins précédents! Couleur jaunâtre/vert.
Durée de l’observation , une à deux secondes.

Conclusion: bien malin celui ou celle qui pourra nous dire si les trois phénomènes sont issus de la même origine.

Enfin , notre nouveau venu, Christophe , équipé de son ordinateur portable, nous captivait par de superbes photos prise dans un lieu magique, le « SIDOBRE ». Endroit connu par ses « chaos » de pierres de granites nous tranportant dans un autre monde, gisement considéré comme le plus grand d’Europe, c’est un cube de granite de dix kilomètres, sur dix km de profondeur. Mais aussi très connu pour ses nombreuses observations de PANs, dont Serje a été l’un des témoin en 2001.( deux disques entourés chacun de trois boules rouges, éclairant toute la plaine d’une lumière blanche non aveuglante,qui plus est, en pleine tempête tempête de neige…) Christophe nous expliquait alors que certaines de ces observations qu’il avait pu photographier, étaient quelque fois suivies par des vols d’hélicoptères. Par exemple, une de ses dernières observations, où l’on peut voir un « comtrail » laissé par un gros porteur de l’armée?
A côté, l’apparence d’une « boule ». Ensuite, cette fois encore, passages répétés d’hélicos.

La réunion s’est terminée à 17HOO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *