Albi – Repas du 7 Novembre 2009

Des participants venant de toute la région albigeoise, certains mêmes de Castres. De plus, une solide délégation des Repas de Toulouse, managée par la charmante Isaure, avait en voisin, fait le déplacement. Serje Perronnet en pleine forme, aidé de sa charmante compagne, était aux petits soins pour tout organiser.

Le Repas de la ville d’Albi de ce samedi 7 novembre, montait en puissance dans une ambiance des plus studieuse et sympathique. Chacun mit donc la main pour aider et installer les nombreux convives très enthousiastes de tous se retrouver pour traiter d’un sujet qui les passionnent. L’installation du matériel vidéo fut positive pour permettre le maximum de vision à l’ensemble des convives. Bref, chacun s’installa pour déguster rapidement un déjeuner et se préparer surtout, à écouter la conférence prévue sur un sujet aussi inhabituel :

« Pourquoi la science se devrait d’étudier sérieusement le phénomène ufologique ».

Nos deux sympathiques conférenciers J.P.Varenne et François Gérard, organisèrent alors un duo passionnant. Jouant par des graphiques sur le processus et les cohérences dans les témoignages. Indices précis relevés lors de l’étude des 200 rencontres à témoins multiples, sélectionnées par Jacques Vallée pendant la fameuse vague dite de 1954.

Cette recherche approfondie fut présentée à l’ensemble du public curieux, avec des schémas mettant en valeur les différentes phases observées. Les proposant ainsi, en cohérence avec les analyses effectuées et les constats technologiques et médicaux.

Les travaux de notre regretté Aimé Michel, les études de Jacques Vallée, Claude Poher, Gordon Creighton, complétés par les analyses et constats médicaux du Dr Costagliola, nous furent présentés avec compétence et humour par notre excellent duo de conférenciers.

Mais c’est surtout quand le comparatif entre ces pertinents travaux sur la vague de 1954 et nos progrès scientifiques réalisés depuis en 2009, que le public attentif s’enthousiasma. Ce que nos anciens trouvaient magique et incompréhensible lors des études réalisées sur ces fameuses observations à témoins multiples, nous apparaissaient alors, bien plus évidentes et limpides avec les progrès scientifiques et technologiques réalisés depuis maintenant 50 ans.

Nous avons donc pu noter au cours de cette présentation, les explications argumentées suivantes : L’arrêt brutal des véhicules automobiles, l’invisibilité soudaine, la paralysie des témoins, l’origine des brûlures constatées, les pénétrations supersoniques silencieuses (Enregistrées en cohésion par plusieurs radars primaires), la matérialité du phénomène observé, la vision à travers certains organes ou matières, les personnages lumineux et immatériels, les hormones de l’oubli, les parois lumineuses…etc..etc.. Bref, les participants très enthousiastes, furent plus que satisfaits de pouvoir enfin, obtenir un descriptif précis permettant de comprendre que depuis longtemps, nous observons et subissons une étrange et formidable technologie.

Serje Perronnet nous présenta en final, deux témoins présents dans le public. Témoins qui nous décrirent avec précision leurs étranges rencontres. Nous nous séparâmes tous avec regrets, gardant un très agréable et précieux souvenir de cette superbe réunion. Les repas ufologiques d’Albi venaient de redémarrer la saison d’une très studieuse façonn !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *