Grenoble – Avril 2009

Le jeudi 2 avril s’est tenu le 8e Repas Ufologique Grenoblois qui, pour l’occasion, battit un record d’affluence, 50 personnes ayant tenu à y participer ! Il est vrai qu’un invité de marque était présent en la personne de Gildas Bourdais.  

Gildas Bourdais est né il y aura bientôt 70 ans à Nantes, ce qui constitue  possiblement un événement ufologique majeur pour le chef-lieu de Loire-Atlantique, berceau de Jules Verne et, pardonnez-moi de pousser un peu le hors sujet, qui a donné son nom à l’une des plus belles chansons françaises. L’histoire ufologique locale ne retiendra guère en effet qu’un cas – douteux – de RR3 le 4 octobre 1954 (Sider Dossier 1954 p. 182), une « boule suiveuse » – possiblement la lune – à Touches le 13 juillet 1968 (Phénomènes spatiaux n° 18 p. 29) et une RR2 peu documentée le 29  septembre 1974 (Garreau/Lavier Face aux extra-terrestres p. 88), sans oublier les fameuses lanternes thaïlandaises de mai 2008… C’est assez maigre. Nous évoquerons encore, pour l’anecdote, qu’à une demi-heure de Nantes se trouve la commune de la Haye-Fouassière qui a la particularité d’avoir fait ériger une monumentale soucoupe volante sur un rond-point en 1993. Voilà pour l’histoire locale. 

GILDAS BOURDAIS

Incontournable dans le paysage ufologique français depuis une quinzaine d’années, Gildas Bourdais a écrit plusieurs ouvrages sur le phénomène OVNI ainsi que de nombreux articles dans la presse spécialisée (LDLN…) ou généraliste (Paris Match, VSD, Nexus, Top Secret). Il a en outre été invité plusieurs fois sur les plateaux de télévision (TF1, France 5, Arte…)           

Partisan de  l’hypothèse extraterrestre, Gildas Bourdais en est peu à peu venu à se demander s’il n’existait pas un programme visant à révéler progressivement la vérité au public. Par ailleurs certains dossiers comme l’affaire Ummo, les enlèvements ou l’incident de Roswell retiennent tout particulièrement son attention. Sa maîtrise de l’américain est notoire, l’homme a d’ailleurs traduit Des extraterrestres capturés à Varginha au Brésil de Roger K. Leir en 2004. Elle lui a surtout permis de communiquer facilement avec  témoins et ufologues, que ce soit sur le terrain, à l’occasion de rencontres internationales ou sur des listes de discussion sur internet. Gildas Bourdais va toujours s’efforcer de suivre l’actualité ufologique étatsunienne de près et finir par s’imposer comme un bon spécialiste français du dossier Roswell. 

ROSWELL

Six livres en français ont été consacrés à l’affaire Roswell : Le mystère de Roswell de Berlitz et Moore en 1981, Extraterrestres la vérité sur Roswell de Richard D. Nolane et Sont-ils déjà là ? de Gildas Bourdais en 1995, La rumeur de Roswell de Pierre Lagrange en 1996, Extraterrestres, secret d’Etat de Jean-Gabriel Greslé en 1997 et Roswell l’ultime enquête de Karl Pflock en 2007 (mais écrit en 2001.)

Gildas Bourdais avait déjà proposé une mise à jour de son livre en 2004 mais en 2009 l’affaire a encore évolué ; de nouveaux témoignages peuvent  laisser entendre que le déroulement des faits aux premiers jours de juillet 1947 a été quelque peu différent de ce que l’on croyait. En France le grand public n’en sait rien car ces développements ne sont guère relayés que par la revue Lumières dans la nuit dont l’audience a chuté au fil des ans… Alors la sortie d’une réédition du livre de Gildas Bourdais était l’occasion rêvée d’en inviter l’auteur. 

8e R.U.G.

C’est avec plaisir que Luc Chastan et moi-même pûmes constater que les gens étaient venus plus nombreux qu’à l’accoutumée. Certains étaient même arrivés avec une demie-heure d’avance ! Vers 20h50, après le repas proprement dit, nous expédiâmes quelque peu la traditionnelle revue de presse (Complots & Dossiers Secrets, Nexus, Science et Inexpliqué, Ufo Log), Luc nous parla un peu d’une récente lettre ummite et enfin nous présentâmes notre invité. Gildas Bourdais put commencer son exposé vers 21h10 qui avait pour dessein de nous faire entrevoir le nouveau scénario du crash. Se basant principalement sur le livre Witness to Roswell de Tom Carey et Donald Schmitt paru en juin 2007, et illustrant son propos d’un diaporama, l’orateur nous expliqua en quoi les nouveaux témoignages étaient intéressants. Après un petit résumé à l’intention des novices, il entra dans le vif du sujet et nous présenta les nouveaux témoins et les possibles conséquences sur le déroulement des faits (il y aurait eu trois sites…) en faisant défiler photos, cartes et plans.

Après plus d’une heure d’une intervention passionnée suivie avec attention par l’assemblée, Gildas Bourdais, peut-être un peu fatigué par l’air des montagnes, écourta quelque peu son intervention et laissa la parole au public qui ne se fit pas prier pour poser un certain nombre de questions pendant encore vingt bonnes minutes, dans une ambiance plus détendue que polémique.

La soirée se termina par quelques signatures et chacun s’en retourna vers 23h00. Un petit groupe décida cependant de poursuivre un peu autour d’un verre pour se séparer vers une heure du matin !

L’intervention de M. Bourdais a été filmée, presque dans son intégralité.

Merci aux fidèles de la première heure, Angel, Denis, Didier, Geneviève, Jocelyne, Thierry, et j’en oublie, et aux « nouveaux » qui viennent ou reviennent en force, un grand merci à Christophe Béranger pour son aide technique, c’est grâce à vous tous que les repas se développent aussi bien !

Le prochain repas aura lieu le jeudi 4 juin 2009 et, exceptionnellement, sous la pression amicale de certains d’entre vous j’ai décidé de parler un peu de moi et plus particulièrement du Guide des Livres Ufologiques Francophones que j’ai écrit avec mon compère et ami Didier Charnay en 2005.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *