Grenoble – Octobre 2009

Le jeudi 1er octobre 2009 se tint la onzième édition du repas ufologique grenoblois qui recevait, à cette occasion, M. Alain Guadalpi, ancien journaliste, réalisateur et producteur à France 3 Méditerranée. Trente-huit personnes se retrouvèrent donc en cette belle journée d’octobre, dont encore quelques nouveaux venus… Le bouche à oreille fonctionne à merveille à Grenoble.

En tant que directeur de production, Alain Guadalpi participa à plusieurs téléfilms et séries télévisées dont le très estimé La controverse de Valladolid. Cette production mettant en scène un fait réel – un débat s’étant tenu en 1550 devant trancher la question de savoir si les Indiens avaient une âme, et donc la légitimité de l’esclavage – interprété par de grands acteurs dont un Jean-Pierre Marielle en état de grâce, fut diffusée le 2 mai 1992 et restera à jamais l’une des plus brillantes productions télévisuelles françaises.

Mais M. Guadalpi était parmi nous pour nous parler d’un documentaire qu’il réalisa lui-même, OVNI l’incroyable vérité, sous-titré le documentaire qui dérange, que l’on peut trouver en DVD sur internet mais aussi sur Terre, dans les points de vente habituels. Il était accompagné de Gérard Darbois, qui a monté le film. C’est ce dernier qui s’occupa avec maestria de tout l’aspect technique de la soirée.

Un peu avant vingt heures, Thierry Gay nous fit part du témoignage d’un de ses collègues de travail qui observa au poste de péage de Villefontaine en 1993 un grand rectangle sombre passer doucement et en silence au-dessus de sa cabine. Le témoin eut peur et estima que l’objet devait faire 80 mètres en se référant aux dimensions de l’auvent en béton qui chapeaute le poste de péage. Durée de l’observation : entre 1 et 2 minutes. La question de savoir s’il aurait pu s’agir de la rentrée atmosphérique du 31 mars [du 3ème étage de la fusée russe Cyclone-M ayant mis sur orbite, la veille, le satellite Cosmos-2238] est suggérée. Thierry poursuivit en nous faisant part de son coup de cœur pour le livre de John E. Mack Dossier extraterrestres consacré aux enlèvements sorti en 1995 puis je pris la parole pour faire la traditionnelle revue de presse. Cela me permit d’annoncer la sortie du dernier numéro de l’excellent fanzine Ufo Log mais cela me donna aussi l’occasion, une fois encore, hélas, de stigmatiser certaines sorties en kiosque qui se moquent du monde en proposant du vent à un prix décoiffant. J’en profitai pour présenter rapidement un tout nouveau livre qu’il est possible de commander aux éditions Médiadit : OVNIS : l’hypothèse extraterrestre généralisée de Claude Lavat.

A 20h15 nous passâmes à table mais le repas s’éternisa quelque peu, et ce ne fut qu’à  21 h 40 qu’Alain Guadalpi prit la parole ; il se présenta et nous parla succinctement de sa rencontre avec Jimmy Guieu lorsqu’il avait treize ans, de son choc en visionnant 2001 l’odyssée de l’espace de Stanley Kubrick, de ses débuts à l’ORTF en 1970, de son amour du surréalisme, de son passage sur le plateau de Guillaume Durand [à l’occasion de l’émission « L’objet du scandale » le 22 février 2009] et de sa retraite prise en 2007… Il nous expliqua aussi que France 3 n’avait pas cru en son projet et qu’il avait dû faire appel à une boîte de production privée pour le mener à bien…

A 21h55 nous fut enfin projeté OVNI : l’incroyable vérité. Ce documentaire de 60 minutes s’adresse au grand public mais privilégie un angle assez original, éloigné du sensationnel. Plusieurs dossiers y sont abordés, souvent illustrés d’images d’archives (Kenneth Arnold, Carrousel de Washington, Roswell, Mantell, Valensole, Marignane, Trans-en-Provence, plateau d’Albion, le cas  de la Japan Airlines du 17 novembre 1986…) et des personnalités diverses (Gildas Bourdais, Bruno Mancusi, Yves Bosson, Jean-Pierre Foucault, Guy Tarade ou Thibaut Canuti pour ne citer que les plus connues) interviennent pour en parler ou s’exprimer sur d’autres sujets comme le rapport Condon, l’archéologie mystérieuse, le surréalisme, Jimmy Guieu, l’étude des ovni en France ou l’ufologie et la science-fiction… Nous pouvons aussi entendre trois témoins (Philippe Michon, Sylvia Grosdesormeaux et Jean-Chales Hild) décrire leurs observations personnelles, plutôt impressionnantes.

A la fin de la pojection, à 23 heures, Alain Guadalpi prit un moment pour disserter autour de son film et répondre à nos questions. Il nous apprit qu’il avait recueilli personnellement le témoignage d’un pilote affirmant que des observations avaient bien eu lieu sur le plateau d’Albion. En citant entre autres André Breton et Maurice Maeterlinck, il nous expliqua en quoi l’hypothèse extraterrestre lui semblait la plus désirable, cette dernière représentant pour lui une vraie chance pour l’humanité, une chance qu’il nous faudrait saisir un jour ou l’autre. Il conclut ainsi son intervention en rapprochant ufologie, littérature et métaphysique, ce qui dénote, à mon sens, une sensibilité trop rare de nos jours dans le milieu ufologique français qui valse traditionnellement entre approche scientifique et ésotérisme…

Devant reprendre la route dès la fin de la soirée, l’orateur écourta quelque peu son intervention et ce fut vers 23 h 30 qu’il termina son exposé. Qu’il me soit donné de remercier ici très sincèrement MM. Darbois et Guadalpi d’avoir tout mis en œuvre pour que cette soirée se passe de la meilleure des façons possibles. Un grand merci aussi pour les fidèles de notre repas qui, décidément, s’y entendent merveilleusement bien pour accueillir et mettre à l’aise les « petits nouveaux ».

Le prochain repas ufologique se tiendra le 3 décembre 2009. Aucun intervenant n’est encore prévu.

Filmographie sélective d’Alain Guadalpi [en tant que directeur de la production, sauf indiqué] :

1988 : Les pyramides bleues (de, et avec Arielle Dombasle.)

1989 : L’or du diable (co-réalisateur, non crédité), avec A. Dombasle. Adaptation par Jean-Daniel Verhaeghe.

1992 : La controverse de Valladolid de Jean-Daniel Verhaeghe.

2001 : Le châtiment de Makhila de Michel Sibra

2004 : Colomba de Laurent Jaoui

2007 : Ondes de choc de Laurent Carcélès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *