Grenoble – Aout 2009

C’est en pleine période estivale que tombait le 10e repas ufologique grenoblois mais cela n’empêcha nullement les amateurs de venir en nombre puisque je comptai 34 participants !

Après l’emblématique revue de presse où furent cités Nexus n° 63, Top Secret n° 44, Monde inconnu n° 339, Mondes étranges n° 4, Ufomania n° 59, LDLN n° 394 et Les OVNI de Veronica de Thierry Gaulin, nous pûmes assister à la très attendue présentation de l’ouvrage Les mystères du col de Vence paru au Temps Présent en juin 2009, présentation assurée par son principal auteur qui est aussi un fidèle (et bientôt je l’espère co-animateur) du RUG, j’ai nommé Denis Alarcon.

Situé dans l’arrière-pays niçois, le col de Vence est un endroit chargé d’histoire (les Ligures, les Romains, les Templiers ont laissé des traces de leur passage…), le cadre est de toute beauté, isolé, sauvage, les paysages sont impressionnants, lunaires (l’érosion a sculpté le calcaire de façon très évocatrice, certains rochers ayant pris la forme de silhouettes) et puis, surtout, de nombreuses observations étranges y sont régulièrement faites : lumières insolites, manifestations sonores inexplicables, traces au sol, présences invisibles, boules dans le ciel, chutes de pierres, photos « surprises » par dizaines, appareils électroniques qui tombent en panne, poltergeists, etc. L’endroit est parfois appelé « zone d’anomalies permanentes »

Les mystères du col de Vence raconte par le détail nombre d’anecdotes survenues aux témoins qui, depuis plusieurs décennies pour certains, se rendent sur place inlassablement pour espérer entrevoir l’une ou l’autre de ces singulières manifestations. Denis pour sa part monte au col très régulièrement depuis une quinzaine d’années pour participer à des veillées en compagnie d’autres passionnés. A ce propos, les personnes vraiment intéressées de se rendre sur place peuvent les contacter mais il n’est pas recommandé d’y venir en famille, ce n’est pas Disneyland…

Mais revenons à notre conférence. Illustrant son propos de clichés parfois très impressionnants (désolé pour la qualité médiocre de la projection…), l’ufologue chambérien entreprit de nous présenter les anomalies du col de Vence à l’aune de son expérience personnelle. C’est au moins autant la teneur de ses propos que l’aplomb avec lequel ils furent tenus qui stupéfia l’auditoire. L’orateur avait visiblement toute sa tête ! Je connais Denis depuis maintenant un petit moment et puis confirmer que l’homme n’a guère l’habitude de se gausser de sornettes. Sa démarche est guidée par une saine curiosité, et, si elle n’est pas à proprement parler scientifique, elle offre pour le moins de sérieuses garanties d’honnêteté intellectuelle… Alors quoi ? Sont-ils tous devenus fous ?

Au col certaines personnes sont les témoins de phénomènes qu’elles sont bien en peine d’expliquer. Tout ne se résume pas à des méprises, des artefacts photographiques ou des canulars. Ces manifestations récurrentes et répétées qui englobent – mais dépassent – le cadre ufologique strict revêtent parfois un caractère menaçant propre à traumatiser les esprits fragiles. Sans jamais se noyer dans d’échevelées et interminables spéculations, Denis Alarcon préfère rester humble et tenter de prendre la mesure d’un phénomène qui semble bel et bien prendre un malin plaisir à échapper aux tentatives d’explication usuelles. Il garde donc la tête sur les épaules mais réfute catégoriquement les interprétations triviales qui tendraient à tout mettre dans le même sac, celui de l’ignorance, ou pire, de la forfaiture des témoins.

Après 2 heures 45 d’un exposé très complet, l’auditoire, ravi mais bougé, quitta tranquillement les lieux, non sans avoir fait dédicacer quelques ouvrages ou DVD.

Je ne saurais conclure sans remercier Denis d’avoir fait court – si si c’était parfait – et tous les participants. C’est grâce à tous que les RUG fonctionnent. Merci aussi à celles et ceux qui parlent de nous autour d’eux. Comme je vous l’écrivais il y a déjà près d’un an, la présence de chacun concourt à faire reculer les limites de l’ignorance que nous avons du phénomène… Cela n’a jamais été aussi vrai.

Le prochain RUG aura lieu le 1er octobre 2009 et devrait accueillir le réalisateur Alain Guadalpi qui nous présentera son documentaire « OVNI l’incroyable vérité »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *