Grenoble – Repas d'Ouverture

 

Le soleil était déjà blotti derrière les montagnes enneigées en cette magnifique fin de journée lorsque s’ouvrirent les premiers Repas Ufologiques Grenoblois. Malgré le peu de publicité faite autour de la manifestation, une douzaine de personnes venues d’horizons divers (et parfois d’assez loin) se présentèrent au rendez-vous en ce jeudi 7 février, certaines n’osant guère s’aventurer au-delà du seuil de la cafétéria, d’autres n’ayant pas hésité à s’engager dans l’espace que la direction nous avait alloué, mais toutes ayant en commun le désir de partager un questionnement, une connaissance ou un témoignage autour du phénomène qui nous intéresse.

Après le repas proprement dit, qui a permis aux uns et aux autres de faire plus ample connaissance, nous avons rapproché les tables et le groupe s’est lancé dans une approche « à bâtons rompus » du phénomène OVNI au travers notamment des questions d’actualité comme le bolide du 25 janvier qui finit sa course dans le Tarn ou l’intrigante observation d’un objet pendant trente heures par de très nombreux témoins à Mezcala au Mexique. Quelques sujets annexes ou généraux comme les crop-circles, le GEIPAN ou les relations entre ufologie et paranormal furent aussi abordés. A propos d’ufologie et de paranormal nous eûmes la chance d’apprendre par la bouche de Mme Dubois, éditrice Grenobloise à qui l’on doit déjà les livres du Docteur Roger K. Leir et de Joël Mesnard, qu’elle avait acquis les droits de l’ouvrage de Colm Kelleher et George Knapp Hunt for the Skinwalker paru aux Etats-Unis en 2005 qui retrace les extraordinaires événements s’étant déroulés dans un ranch de l’Utah il y a une douzaine d’années. Sa traduction est en cours.

            L’ufologue Denis Alarcon, qui avait fait le déplacement de Chambéry, nous entretint quant à lui de son activité d’enquêteur et notamment d’un cas français très intéressant de rencontre rapprochée datant d’avril 2007 ; il nous parla aussi de ses projets de film et de livre et plus généralement de sa vision personnelle de l’ufologie. Ses interventions captivèrent à chaque fois l’auditoire.

Un témoin récurrent nous fit part de sa dernière observation datant du 2 février dernier dans le ciel de Grenoble, un monsieur nous montra quant à lui une « photo surprise » prise par un de ses proches montrant à l’agrandissement un curieux objet en forme de cloche tandis que Luc Chastan tentait de faire tourner sa base de données Base OVNI France sur un ordinateur portable passablement fatigué… Il me fut donné la possibilité de parler du Guide des Livres Ufologiques Francophones que Didier Charnay et moi-même sortîmes en 2005 mais mon rôle consista essentiellement à animer la soirée en donnant la parole aux uns et aux autres tout en la ponctuant de réflexions ou de remarques, mes courtes interventions visant surtout à répondre aux questions et à relancer le débat.

En fin de soirée nous abordâmes succinctement quelques cas isérois de la vague de 1976 et revînmes sur l’actualité éditoriale, Luc et moi présentant quelques publications récentes disponibles en librairie ou en kiosque.

Nous nous séparâmes à regret à 22 heures, avec pour quelques-uns la promesse de se retrouver le 3 avril, même lieu même heure ! Cette première fut dans l’ensemble tout à fait réussie même si nous eûmes à regretter l’absence de deux ou trois personnes possiblement attendues. Je tiens particulièrement à remercier la direction de la cafétéria Casino de Grand Place qui sut nous réserver un accueil chaleureux et nous autoriser à utiliser un vaste espace au-delà de l’heure de fermeture officielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *