La physique des OVNIS : une énigme pour notre science contemporaine

La physique des OVNIS : une énigme pour notre science contemporaine

Depuis 1945 ( mais le phénomène OVNI est présent parmi nos cieux depuis des temps immémoriaux… ), de plus en plus de témoins observent et décrivent des OVNIS dans le ciel et au sol, présentant des caractéristiques physiques ( aspect, déplacement ) inexplicables au regard de notre science actuelle. Il ne s’agira pas, ici, de tenter de résoudre définitivement l’énigme d’une science, vraisemblablement d’origine extraterrestre et nettement en avance sur la nôtre ( qui semble maîtriser l’énergie et l’espace-temps ), mais, plus modestement, d’amorcer un début de réflexion en comparant « la physique » des OVNIS avec ce qu’en dit la nôtre .

Car nous ne partons pas de rien et le phénomène OVNI, bien que fugace, est bien réel : par exemple, il laisse des traces au sol et sur les scopes des radars. En effet, la science « humaine », la nôtre, a progressé depuis des siècles et a notamment fait des progrès spectaculaires depuis le XVIIIème et le XIXème siècle, avec la découverte des lois de l’électricité et du magnétisme, et, plus encore, au XXème siècle, avec la théorie de la relativité et de la mécanique quantique. Ce qui nous permet, donc, d’appréhender, a minima, ce phénomène d’une manière rationnelle et scientifique, bien que d’une manière imparfaite de par sa fugacité… Par conséquent, nous étudierons brièvement, dans une première partie, comment se sont mises en place progressivement nos connaissances scientifiques actuelles et verrons combien il est difficile de les extrapoler dans le futur.

Ensuite, dans une seconde partie, nous constaterons, au travers des cas les plus révélateurs, en quoi la physique des OVNIS fait bien partie de notre réalité et défie notre science moderne. Enfin, dans une troisième et dernière partie, nous examinerons les tentatives actuelles des chercheurs pour tenter d’expliquer la physique des OVNIS et leurs limites. Remarque : nous nous bornerons à la physique des OVNIS et de leurs occupants ( mouvement et sustentation, rayonnement, espace-temps, impact sur l’ environnement minéral et biologique ), nous ne traiterons pas de la psychologie des occupants des OVNIS.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces HTML tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*